Mon coeur est morcelé, il chante de plusieurs voix; « mon aimée, ma douceur », « cruelle! », « vous êtes ma loi »

Et loin de vous, amour, je dis, je vous assure;

mon âme n’est qu’un orage, mon coeur n’est que blessure

 

Je suis tel un damné et votre nom résonne ;

je crie, je tremble, expire, tout en moi deraisonne

Ma vie est un cercueil, mon bonheur mis en bière;

car c’est vous que je veux et c’est vous que je perds

 

Je suis un sentiment, je suis son opposé;

je ne suis plus personne, mon coeur est morcelé

« Je vous protégerai, ne craignez plus personne »

Je suis votre ennemi : vous Carthage et moi Rome »

« je baiserai vos pas, le sol que vous foulez »

puis je m’écrie « ingrate! », je ne sais que penser

Mon coeur est morcelé, pauvre diable anathème

mais de mille façons il vous soupire « je t’aime »